Une murale est dévoilée

Concours à l’école Paul-Hubert dans le cadre de la lutte contre l’homophobie

Rimouski, le 21 novembre 2013 – Dans le cadre de son Plan de lutte contre la violence et l’intimidation, l’école Paul-Hubert a le plaisir de présenter les trois affiches gagnantes au concours mis sur pied par le comité S’aimer… d’égal à égale en mai dernier sur le thème de l’homophobie. Les élèves récompensées sont toutes trois de cinquième secondaire. Il s’agit de Lydiane Parent, gagnante du premier prix, de Mélanie Lavoie, gagnante du deuxième prix et d’Annie Heppel, gagnante du troisième prix.

Dans l’ordre habituel : Mélanie Lavoie (2e place), Lydiane Parent (1re place) et Annie Heppel (3e place) devant la murale du dessin gagnant.

Lydiane Parent, dont l’affiche a terminé le concours en première place, voit son dessin transformé en une murale permanente qui sera désormais partie prenante de l’école Paul-Hubert. Les membres du comité de sélection du concours étaient, outre M. Francis Desrosiers, intervenant membre du comité Violence et intimidation de l’école Paul- Hubert, Stéphanie St-Louis, du CLSC Rimouski, Dany Proulx, de l’organisme M.A.IN.S Bas- Saint-Laurent, Nadia Poirier et Jacinthe Michaud, enseignantes, et Béatrice Vincent, élève de l’école.
Le comité de sélection des dessins primés a fait son choix en fonction de leur originalité et du respect du thème. Il s’agissait de produire un dessin ayant pour thème l’homophobie et véhiculant un message positif. Chacun des membres du comité de sélection a rempli une grille comprenant plusieurs critères et les affiches gagnantes sont celles qui ont accumulé le plus de points.

3e prix, affiche d'Annie Heppel et 2e prix, affiche de Mélanie Lavoie

«L’école Paul-Hubert a pour objectif de créer un milieu de vie propice à l’épanouissement de tous et de toutes, peu importe l’orientation et l’identité sexuelles. Le comité de sélection a reçu de nombreux dessins et souhaite féliciter chacun des participants et chacune des participantes pour avoir réfléchi sur l’homophobie et traduit en image un message pour lutter contre cette forme insidieuse de violence. Ce genre d’exercice a un impact direct sur la prise de conscience des élèves, a déclaré M. Desrosiers. Nous remercions par ailleurs Ameublements Tanguay, Audition Musik et Alternative Sports d’avoir accepté de commanditer les prix que les élèves méritantes reçoivent. Leur participation nous est précieuse », a-t-il conclu.

Source :    Francis Desrosiers, intervenant social

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>