Prisonnière politique birmane libérée après 394 000 lettres, courriels, …

Source: Facebook Amnistie Internationale Canada Francophone

En décembre dernier, plusieurs élèves ont participé au Marathon d’écriture d’Amnistie internationale. Parmi les prisonniers pour qui des cartes de vœux ont été envoyées, il y avait une leader étudiante birmane: Phyoe Phyoe Aung. Elle est une des chefs de file des étudiants et elle risquait une condamnation de 9 ans de prison pour des manifestations qui on t eu lieu en mars 2015. Les charges retenues contre Phyoe Phyoe Aung et contre de nombreux autres étudiants ayant participé à ces manifestations ont été récemment abandonnées.

« Des sympathisants d’Amnesty dans le monde entier ont écrit plus de 394 000 lettres, courriels et tweets, entre autres, en faveur de Phyoe Phyoe Aung au cours de notre marathon des lettres organisé à l’échelle mondiale et baptisé Écrire pour les droits. »

C’est la deuxième personne, appuyées par des élèves de l’école en décembre dernier, à être libérée. Albert Woodfox, détenu aux États-Unis depuis 43 ans pour un meurtre qu’il a toujours dit ne jamais avoir commis, ayant été libéré le 19 février 2016.

Source: Amnistie internationale Canada Francophone

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>